Accords de libre-échange : La « transparence » n’est pas la démocratie

Bagnolet, le 2 décembre 2014
COMMUNIQUE DE PRESSE

b_350_0_16777215_00___images_stories_fta_seminar_no_fta_colombia_us.jpgUne nouvelle réunion sur les accords de libre-échange se tient demain autour du secrétaire d’Etat au commerce extérieur. Elle vient justifier une prétendue transparence des discussions, alors que l’opacité est le principe même des négociations sur le Tafta. La Confédération paysanne sera présente mais nous refusons de servir d’alibi au secrétaire d’Etat. Nous venons avec un unique objectif : revendiquer l’abandon pur et simple des négociations !

Les accords de libre-échange négociés tous azimuts (Tafta, Ceta, Ape, Tisa…) conduiraient à donner les pleins pouvoirs aux multinationales, au détriment des droits des peuples et de la démocratie. C’est inadmissible !

Lire la suite : Accords de libre-échange : La « transparence »...

Rome: NON AU TTIP, CETA et autres politiques commerciales destructives

b_350_0_16777215_00___images_stories_nonomc_fta-rome.jpg(Rome, le 11 octobre) La délégation de La Vía Campesina, réunie à Rome pour la réunion du Comité de Sécurité alimentaire mondial renouvelle son rejet des négociations actuelles sur divers accords de libre échange tels le TTIP[1], TPP[2] et le CETA[3] Dans le cadre de la journée mondiale d’action contre le TTIP et en solidarité avec le 16 octobre, journée d’action mondiale pour la Souveraineté alimentaire. La délégation participe à la 41ème session du CSA, où est célébré le dixième anniversaire des Directives du Droit à l’Alimentation. ´Les paysannes et les paysans, producteurs  à petite échelle, ne voient aucune raison de le célébrer puisque lesdites directives n’ont pas été appliquées du tout. D’autre part, les négociations commerciales, menées à l’encontre du droit à l’alimentation, progressent à un rythme préoccupant.

Lire la suite : Rome: NON AU TTIP, CETA et autres politiques...

France: Fruits et légumes - La disparition programmée des producteurs est en marche

b_350_0_16777215_00___images_banners_conf.jpg

COMMUNIQUE DE PRESSE

Bagnolet, le 12 août 2014 - Aujourd'hui une offre abondante de fruits et légumes de production européenne vient inonder le marché à des prix très bas, notamment en fruits. A cela s'ajoutent un déni de la régulation des volumes de production au sein de l'Europe, et les efets cumulés d’une météo défavorable, des importations massives à prix de dumping et la limitation des débouchés suite à l’embargo russe.

Nous affirmons que faute d'une politique de régulation de l'offre et faute d'objectif derémunération des producteurs adapté, la profession est en danger. Les gouvernements successifs et l'Union Européenne, par un manque de positionnement clair, sauf celui du libre échange, sont coupables de contribuer à éliminer les producteurs de fruits et de légumes.

Lire la suite : France: Fruits et légumes - La disparition...

L’accord UE-États-Unis, une recette à problèmes

b_350_0_16777215_00___images_no_fta_colombia_us.jpgLe Partenariat Transatlantique de Commerce et d’Investissement (PTCI) nuit aux intérêts des agriculteurs et citoyens européens au profit des multinationales.

Les partisans de l’accord de libre-échange entre les États-Unis et l’UE dénoncent l’opposition au TTIP comme étant dogmatique (FD, 10 juin). Notre opposition n’est pas doctrinaire mais fondée sur les impacts réels qu’ont d’autres accords économiques similaires sur notre alimentation, environnement et bien-être social.

Lire la suite : L’accord UE-États-Unis, une recette à problèmes

Informations supplémentaires