France : deux grandes avancées contre la confiscation des semences et de notre nourriture !

Communiqué de presse de la Confédération Paysanne

b_350_0_16777215_00___images_stories_biodiversty_masOGM.jpg(Bagnolet, le 06 mai 2014 ) La Confédération paysanne se félicite de l'interdiction des cultures de maïs OGM - confirmée le 5 mai par le Sénat et le Conseil d'État -, ainsi que de l'annonce de l'opposition du Ministre de l'agriculture aux brevets sur les caractères « natifs » des plantes - le 28 avril au Haut Conseil des Biotechnologies. Les OGM et les brevets sur le vivant n'ont qu'un seul objectif : permettre à quelques multinationales de contaminer et de s'approprier la totalité des semences, des animaux reproducteurs et des micro-organismes qui permettent aux paysans de transformer ce que nous offre la nature en nourriture. Le gouvernement a choisi de freiner cette confiscation, c'est un grand pas vers la souveraineté alimentaire.

Lire la suite : France : deux grandes avancées contre la...

Idées reçues et mesures indispensables pour préserver les semences paysannes

 

b_350_0_16777215_00___images_stories_biodiversty_bandeau_web_10ansRSP.jpgA L'occasion de ses 10 ans, le Réseau Semences Paysannes a produit plusieurs documents pour sensibiliser ses concitoyens quant à l'importance de préserver les semences paysannes. Un premier document intitulé "10 idées reçues sur les semences" invitent à revisiter les affirmations péremptoires qui circulent sur les semences, et propagées par l'industrie semencière.

Dans un deuxième document, "10 mesures pour que vivent les semences paysannes" les organisations réunies au sein du collectif “Semons la biodiversité” ont décidé d'alerter les citoyens et les élus afin d'obtenir l'application de 10 mesures indispensables pour assurer la préservation et le renouvellement de la biodiversité cultivée. 

 

France : OGM - le Sénat vote contre l’opinion publique

Communiqué de presse de la Confédération Paysanne

logoOGM.jpg(Bagnolet, le 18 février 2014) Le gouvernement, par l’intermédiaire du sénateur Fauconnier, a eu le courage de proposer une loi légitime pour bousculer une réglementation européenne totalement illégitime et déconsidérée aux yeux de tous. Hier soir, le Sénat s'est réfugié derrière des arguties de procédure juridique pour la rejeter. Il a donc, à une courte majorité, choisi de justifier :

  • des OGM dont la population ne veut pas ;

  • une réglementation européenne qui oblige la Commission européenne à autoriser des OGM contre l'avis du Parlement et de la grande majorité des États européens ;

  • des autorisations d'OGM fondées sur la "science" des seules multinationales semencières qui choisissent et dictent les résultats scientifiques.

    Lire la suite : France : OGM - le Sénat vote contre l’opinion...

Europe : Pas de passage en force pour le maïs OGM TC1507 !

Communiqué de presse de la Confédération Paysanne

b_350_0_16777215_00___images_stories_biodiversty_20140212-OGMlucas2scaled.jpg

(Bagnolet, le 11 février 2014) 19 pays membres CONTRE, le Parlement européen CONTRE, 80% de la population CONTRE… Mais cela ne suffit pas face à la mainmise des multinationales sur la Commission européenne. Selon les règles de décision en vigueur, le maïs OGM TC1507 de Pioneer pourrait donc être autorisé en Europe dès demain. La Confédération paysanne appelle la Commission européenne à prendre acte de cette profonde opposition et à interdire le maïs TC1507.

Lire la suite : Europe : Pas de passage en force pour le maïs...

Informations supplémentaires