France : OGM - le Sénat vote contre l’opinion publique

Communiqué de presse de la Confédération Paysanne

logoOGM.jpg(Bagnolet, le 18 février 2014) Le gouvernement, par l’intermédiaire du sénateur Fauconnier, a eu le courage de proposer une loi légitime pour bousculer une réglementation européenne totalement illégitime et déconsidérée aux yeux de tous. Hier soir, le Sénat s'est réfugié derrière des arguties de procédure juridique pour la rejeter. Il a donc, à une courte majorité, choisi de justifier :

  • des OGM dont la population ne veut pas ;

  • une réglementation européenne qui oblige la Commission européenne à autoriser des OGM contre l'avis du Parlement et de la grande majorité des États européens ;

  • des autorisations d'OGM fondées sur la "science" des seules multinationales semencières qui choisissent et dictent les résultats scientifiques.

    Lire la suite : France : OGM - le Sénat vote contre l’opinion...

Europe : Pas de passage en force pour le maïs OGM TC1507 !

Communiqué de presse de la Confédération Paysanne

b_350_0_16777215_00___images_stories_biodiversty_20140212-OGMlucas2scaled.jpg

(Bagnolet, le 11 février 2014) 19 pays membres CONTRE, le Parlement européen CONTRE, 80% de la population CONTRE… Mais cela ne suffit pas face à la mainmise des multinationales sur la Commission européenne. Selon les règles de décision en vigueur, le maïs OGM TC1507 de Pioneer pourrait donc être autorisé en Europe dès demain. La Confédération paysanne appelle la Commission européenne à prendre acte de cette profonde opposition et à interdire le maïs TC1507.

Lire la suite : Europe : Pas de passage en force pour le maïs...

France : L'utilisation de semences de ferme n'est pas une contrefaçon

Communiqué de presse de la Confédération Paysanne

b_350_0_16777215_00___images_stories_semenceetgenetiquesresource_coversemillascaled.jpg(Bagnolet, 05 février 2014) Le collectif "Semons la biodiversité" félicite les députés qui ont entendu la voix des paysans et des citoyens. En faisant inscrire dans la loi que "l'utilisation de semences de ferme ne constitue pas une contrefaçon", ils ont franchi un pas important vers la reconnaissance des droits et pratiques des paysans. Depuis plusieurs mois les membres du collectif "Semons la biodiversité" se mobilisent pour obtenir l'exception agricole, alerter les élus et les citoyens.

Lire la suite : France : L'utilisation de semences de ferme...

France : Les députés doivent voter l’exception agricole !

Communiqué de presse de la Confédération Paysanne

b_350_0_16777215_00___images_stories_semenceetgenetiquesresource_mpa18scaled.jpg(Bagnolet, le 04 février 2014) Le 21 janvier, les paysans de la Conf’ occupaient le GNIS (Groupement national interprofessionnel des semences). Avant que 12 d’entre eux ne se lancent dans une grève de la faim de 15 jours, le ministère de l’Agriculture s’engageait à demander l’exclusion des semences de ferme de la Loi contrefaçon. Cet après-midi, plusieurs amendements allant en ce sens seront donc proposés aux députés. Ils doivent absolument voter ces amendements car c’est le métier même de paysan qui est remis en question !

Lire la suite : France : Les députés doivent voter l’exception...

Informations supplémentaires