La déclaration des droits des paysans est une source indispensable de légitimité

Déclaration de Vincent Delobel, Mouvement d'Action Paysanne, lors de la troisième session du groupe de travail intergouvernemental sur une déclaration des Nations unies sur les droits des paysans et d'autres personnes travaillant dans les zones rurales

Chère Madame Présidente-Rapporteur, Chers délégués, Mesdames et Messieurs,

(Genève, Palais des Nations, 17 mai 2016) C’est un honneur et un plaisir pour moi d’être ici et de prendre la parole au nom des jeunes paysannes et paysans européens et de pouvoir porter notre message. Chevrier bio en Belgique, je cultive l’alimentation de mes chèvres et transforme leur lait en différents fromages.

Aujourd’hui, en Europe, notre métier d’agriculteur et encore plus particulièrement celui d’éleveur est menacé. Nous ne sommes que 10% des agriculteurs à être âgés de moins de 40 ans. En effet, de nombreux collègues produisent à perte, leur marge économique et leur pouvoir de négociation sont réduits à néant. Beaucoup d’entre nous se retrouvent coincés dans une trajectoire de développement non seulement très risquée d’un point de vue financier mais qui en plus nous amène à réaliser notre métier, à traiter nos sols, cultures et animaux d’une manière qui ne nous correspond pas.

Lire la suite : La déclaration des droits des paysans est une...

Honduras: Profondes inquiétudes face à la vague de criminalisation de la lutte paysanne

Déclaration de la Cloc - Via Campesina Amérique centrale

(Tegucigalpa, 03 mai 2016) La Coordination politique de CLOC – Vía Campesina Amérique centrale, composée de représentants du Panama, Costa Rica, Nicaragua, Salvador, Guatemala et Honduras, s’est réunie à Tegucigalpa, Honduras. Après avoir réalisé une analyse exhaustive de la situation sociale et en particulier du mouvement paysan et autochtone, nous déclarons : 1.- Nous sommes Centraméricains, unis par le même idéal pour lequel a lutté Francisco Morazán Quezada et d’autres héros centraméricains, à savoir la pleine intégration de la région.

2.- Nous exprimons notre profonde inquiétude face à la violation répétée des droits humains de milliers de paysans, autochtones et afro-honduriens. Dans leur lutte, plus de 5000 paysan(ne)s se sont vus criminalisés et poursuivis devant les tribunaux de la République pour des questions touchant aux conflits agraires. Parmi eux, on compte plus de 1700 femmes. 200 paysannes et paysans ont été assassinés et nombre d’entre eux sont soumis à une persécution systématique.

Lire la suite : Honduras: Profondes inquiétudes face à la vague...

Suisse : En Lutte pour la reconnaissance de nos droits

Soirée débat organisée par Uniterre, Fian, le Cetim, la filière agronomie de l'HEPIA

(Genève, le 3 mai 2016)  Le mouvement paysan international La Via Campesina travaille depuis 15 ans à la reconnaissance par l’ONU des droits des paysans, travailleurs agricoles, nomades, pastoralistes et pêcheurs. Il a été rejoint par de nombreux alliés. Depuis 2013, un projet de Déclaration internationale est en négociation au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU....

avec:
- Henry Saragih, Président du SPI (syndicat paysan indonésien) et ancien coordinateur de La Via Campesina
- Mohammed Ikhwan, collaborateur au SPI
- Henry Simarmata, juriste, conseiller de ce processus
- Patricia Läser, paysanne genevoise et ancienne députée au Grand Conseil

Lire la suite : Suisse : En Lutte pour la reconnaissance de nos...

Campagne pour qu'Andres Bodalo soit grâcié

Contre la criminalisation et la répression des protestations sociales. Campagne de soutien du SOC-SAT

Au nom du SOC-SAT (Syndicat des ouvriers agricoles –Syndicat andalou des travailleurs), nous vous demandons votre collaboration urgente à la campagne de collecte de signatures pour la demande de grâce en faveur de notre camarade Andrés Bódalo, emprisonné pour sa participation à des actes de protestation sociale et syndicale.

Lire la suite : Campagne pour qu'Andres Bodalo soit grâcié

Sous-catégories

Informations supplémentaires